Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 21:50

Ce soir, je sors du boulot vers 18 h et pars directement sur le canal de Labarthe. Je me gare près du moulin et pars en longeant le canal qui semble bien calme ce soir. J'arrive au passage busé sans avoir vu le moindre ragondin. Je décide de traverser pour aller jeter un coup d’œil sur un petit lac tout en longueur qui longe le canal. En longeant la rive côté champ, j'entrevois un gros ragondin perché sur une grosse branche, juste au-dessus de l'eau et qui se met délicatement à l'eau tout au bout du lac. Je presse le pas mais j'arrive trop tard, il a disparu.

Je fais demi-tour et continue à longer le canal puis je bifurque en suivant le petit ruisseau que je longe un moment quand j'aperçois 3 jeunes ragondins entrain de brouter sur le bord du ruisseau. J'avance doucement vers eux tout en surveillant le ruisseau pour ne pas me faire surprendre par un autre ragondin. Je gagne peu à peu du terrain en avançant très lentement.

Alors que je suis encore à 30 mètres, un petit lève la tête et prend le vent. Je me fige et il finit par se remettre à brouter. Je continue mon approche et me fige à nouveau alors que le petit ragondin prend à nouveau le vent. Il reprend son repas, je reprends ma progression. Cette fois le petit ragondin est inquiet, il revient vers l'eau doucement puis accélère et les autres le suivent. Ils s'arrêtent contre la berge opposée et je fais une boucle dans le champ pour approcher à couvert du talus du ruisseau puis je reviens doucement vers le bord. J'arme mon arc et aperçois un petit ragondin, je vise et décoche le clouant sur place mais le temps d'arriver jusqu'à lui il se débat et se détache de ma flèche pour rentrer dans un tout petit terrier.

Je me poste un moment à l'entrée, l'eau bouge et un nuage de sang très dense s'échappe du terrier. Au bout d'un bon moment, un ragondin pointe le bout de son nez. J'arme, vise et décoche. Ma flèche semble bonne mais le ragondin a disparu à l'impact. Je vais récupérer ma flèche et constate que mon ragondin, plaqué au fond de l'eau à l'impact, est au bout, tapé en pleine tête. Il n’a pas été touché par une autre flèche, ce n'est donc pas celui que j'avais tiré. A l'aide de ma flèche, je sonde le terrier et parviens à extraire mon premier ragondin mort à 80 cm de l'entrée.

Je me prépare à les prendre en photo quand je constate que l'eau se remet à bouger devant le terrier, c'est incroyable avec le ramdam que je viens de faire, un autre ragondin s'apprête à sortir. Je me reposte donc face au terrier et attends et au bout d'un moment le troisième ragondin sort la tête du terrier. J'arme, vise et décoche. Touché à la tête, il est séché net.

un second triplé sur le canal de Labarthe, 9 mars 2011

Je le récupère et fais donc cette fois une photo des 3 petits ragondins avant de finir de longer le ruisseau.

un second triplé sur le canal de Labarthe, 9 mars 2011

Rien de plus, je fais demi-tour, ramassant au passage mes prises. Je repasse un coup au bord du lac et aperçois un ragondin au milieu de la rive opposée mais il m'a vu lui aussi et se débine pour se réfugier dans des branches mortes. Je me positionne en face de lui et arme mais il plonge et rentre au terrier. Je désarme et attends un peu quand je vois un nez de ragondin pointer à l'entrée d'un des terriers, environ 18 mètres nous séparent. La cible n'est pas grosse mais je tente le coup.

un second triplé sur le canal de Labarthe, 9 mars 2011

J'arme et vise le centre du nez. Ma flèche part et frappe le ragondin qui recule dans le terrier. Pensant l'avoir tué, je fais le tour pour récupérer le ragondin et la flèche. A l'aide de ma gaffe télescopique, je ressors la flèche du terrier mais le ragondin n'est pas au bout. J'ai dû seulement le blesser et vu la hauteur du talus au-dessus du terrier, il est perdu.

Je retourne au bord du canal, la luminosité baisse vite. À 100 mètre de la voiture un remous contre la berge opposée attire mon attention, un ragondin longe la berge et vient vers moi mais il s'arrête derrière des branches et tarde à bouger. Il me reste peu de temps, je décide de me décaler un peu pour tenter de trouver une ouverture de tir. Le ragondin s'avance un peu et se retrouve à découvert, j'arme et tente de le mettre dans mon viseur mais la faible luminosité me complique la tâche et je lute un moment puis décoche. Le ragondin plonge et disparaît. Je ne peux pas dire si je l'ai touché ou non mais à sa réaction je pense que oui.

J'attends un peu espérant le voir ressortir mais rien. Un remous parvient d'un amas de branches mais je ne vois plus assez, je laisse tomber, je traverse par une passerelle constituée d'un pylône EDF et pars chercher ma flèche avant de rentrer. 

 

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

GERS 32

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

LASBATS CHISTINE : 

06 45 35 50 42

 

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS