Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 06:12

Ce soir, je retourne sur un lac que j’ai découvert mardi et où les ragondins étaient très nombreux. J’en avais d’ailleurs raté 2 mardi.

En sortant du boulot, je décide d’aller directement à ce lac sur Clermont Pouyguilles et d’y chasser jusqu’à la nuit. Je descends vers le lac, sur la berge d’en face un ragondin est au bord de l’eau. Un vol de canards qui décolle le fait se mettre à l’eau mais il reste au bord sans aller plus loin. J’arrive tranquillement au bord de l’eau alors que le ragondin commence à longer la rive pour rejoindre le bord d’un petit bosquet qui se termine au ras du lac, la veille déjà les ragondins fuyaient vers là, c’est une zone de terriers.

Le ragondin s’arrête quelques mètres avant le bois, un sillon vient par ma droite vers un petit bout de haie qui borde le lac, je pars dans cette direction et tente d’apercevoir l’animal au travers des arbustes épais mais un foulque décolle, ce n’était pas un ragondin. Je longe la berge de mon côté dans le même sens que lui pour voir si un ragondin ne se cache pas dans une bande de ronces et de genets qui longe le bord du lac vers un autre bois tout en long qui borde le ruisseau d’alimentation.

Le ragondin d’en face à fait demi-tour alors qu’un second l’ayant rejoint continue pour disparaître au bord du petit bois, il traverse vers mon côté du lac pour aller rejoindre le bout de haie. Rien dans les ronces, je laisse le ragondin se caler contre la haie et commence à l’approcher doucement. Arrivé au bord de la haie, je le cherche en avançant au ralenti et l’aperçois à moitié immergé. Il est immobile, à 4 mètres au plus mais l’épaisseur de la haie ne me laisse qu’une chance infime de placer bien ma flèche.

J’hésite un peu puis commence à armer mon arc mais le ragondin décide de plonger. Je me place au bout de la haie mais il ne ressort qu’au milieu du lac et je le laisse filer.

Je longe la berge en me dirigeant vers la digue du lac. Un ragondin quitte la berge et part tranquillement vers le petit bosquet, trop loin pour moi. J’arrive à la digue sans avoir vu d’autres ragondins. Il ne semble pas y en avoir non plus sur la berge d’en face. Je vais continuer jusqu’à un autre lac plus bac qui d’après l’agriculteur est bien fournis aussi.

Je ne suis pas allé jusque-là hier soir. Je longe le ruisseau du déversoir du premier lac, il est creusé de plusieurs terriers mais je ne vois pas le moindre ragondin. Deux colverts décollent, au loin, je peux voir le lac dont le niveau est très bas. A mesure que je me rapproche, j’aperçois des bandes de canards sur et au bord de l’eau, 2 hérons et une dizaine de chevreuils qui rentrent au galop dans un petit bois surplombant le lac. Pas un ragondin aux alentours. Je fais demi-tour.

Revenu au bord du premier lac je longe la berge opposée à tout à l’heure quand un ragondin que je n’avais pas vu plonge pour remonter au milieu du lac et partir vers le bout de haie. Je poursuis et aperçois un sillon qui longe la berge en venant vers moi. J’avance voûté, tentant de me cacher avec le relief du terrain et finis par voir le ragondin occupé à faire sa toilette au bord de l’eau à une vingtaine de mètres.

Je suis à découvert mais arrive à gagner 5 mètres. Il est inquiet et s’étire pour rentrer dans l’eau. J’arme et le vise alors qu’il s’éloigne doucement du bord. Il plonge alors que je décoche et, tentant de compenser, je passe dessous. Il remonte et rejoint son collègue. Je récupère ma flèche et pars pour me poster au ras du petit bois sur le tronc d’un gros chêne couché par la tempête.

L’eau bouge sous les ronces, au pied d’un gros chêne. Je n’arrive pas à voir l’auteur de cette agitation. Il semble qu’il y ait un terrier dans les racines de l’arbre. Je me pose sur le tronc et commence à attendre mais je me rends compte que je suis trop à découvert et je décide de me poster dans le bois entre une vielle caravane repeinte en kaki et une barque avec une tonnelle en grillage couverte de fougères sèches.

Il semble qu’un chasseur de canard sévisse dans le secteur. En me postant, je fais démarrer un ragondin 20 mètres plus loin qui part se poser sous la bande de ronces et entame sa toilette. J’attends un moment, quelques canards me survolent et font demi-tour en me voyant avant de se poser. Le ragondin d’en face fait du sur place et la luminosité baisse. Je décide de rentrer et d’aller voir si les 2 ragondins sont encore dans le bout de haie.

Sur le retour un gros ragondin est contre la berge, immobile, je m’éloigne du bord et tente un contournement mais je suis trop à découvert et repéré rapidement. Il se met à l’eau et plonge alors que je suis encore à 40 mètres. Je cours vers sa position initiale et attends, espérant le voir remonter pas trop loin. Il refait surface à 15 mètres environ, ¾ arrière. J’arme, vise et décoche. Ma flèche le frappe alors qu’il amorce un plongeon.

Il se débat et plonge. Il remonte rapidement et se débat un moment. Ma flèche est restée en travers et le gène. Il plonge à nouveau et ressort à 7 ou 8 mètre de moi et montre des signes de faiblesse. Il lutte encore un peu puis s’éteint. Je le récupère avec mon lancer. Ma flèche est entrée à la base de la queue et est ressortie en arrière des côtes. C’est un gros mâle. Je rentre alors que la luminosité décroît de plus en plus vite. Je ne vois pas les ragondins de tout à l’heure.

 

Sortie du 10 mars 2010

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

UNUCR :

http://www.unucr.fr/conducteurs.html

Conducteurs proches (ARGGB 31) :

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS