Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 15:24

Ce soir, je repars en chasse pour tenter de prélever un autre chevreuil. Je me gare sous la digue d'un grand lac asséché par la période d'irrigation prolongée de cette année sèche puis pars en chasse. Vent de face au bord du champ de maïs de droite mais j'aperçois, sur la rive opposée, 2 chevreuils qui remontent du lit asséché du lac pour se diriger vers une autre parcelle de maïs. Je fais donc demi-tour rapidement, passe sous la digue et reviens en longeant doucement la berge opposée, masqué par une rangée de saules qui poussent au bord du lac. J'arrive au coin du maïs et commence doucement mon approche sur les 2 chevreuils que je pense contre la culture à gauche.

Tout à coup, je me fige en apercevant un chevrillard au bord du lac contre un peuplier, il est à 10 mètres, immobile. J'arme doucement mon arc sans qu'il ne bouge. Je prends la visée et décoche mais, à ma grande surprise, il s'écrase à la décoche en même temps que son jumeau qu'il cachait parfaitement, juste derrière lui et dans une position identique. Ils ont évité mon tir. Tous 2 rentrent à couvert. Je m'avance doucement mais ils ont disparu. Je récupère ma flèche qui a coupé un petit peuplier. Une lame a cassé à l'impact. Je remets ma flèche sur mon carquois et encoche une nouvelle flèche avant de poursuivre en longeant la culture.

Au coin du bosquet qui borde le lac 150 mètres plus loin, j'aperçois une chevrette et ses 2 chevrillards qui s'avancent dans le lit asséché du lac en broutant la végétation verdoyante qui pousse sur le lit de vase. Je rentre dans le premier rang de maïs et tente de m'approcher le plus voûté possible mais les chevreuils traversent tranquillement pour remonter dans le chaume d'en face et se diriger vers l'autre parcelle de maïs.

Quand Capréolus trahit Sus Scrofa

Ils sont trop à découvert et une approche est perdue d'avance, je décide de laisser tomber et continue pour rentrer dans le bois. Je longe le lac par le haut du talus boisé, sur une grosse coulée qui me conduit de l'autre côté du bosquet sur un chaume travaillé. Je longe le ruisseau d'alimentation en direction d'un autre maïs. Arrivé au coin de la culture, je jette un coup d’œil discret sur la bande enherbée qui sépare le maïs du bois longé par un petit ru. Pas de chevreuil, je m'avance doucement en longeant la bande enherbée. Le vent est face à moi.
Je jette un coup d’œil furtif dans les passages de canon qui remontent vers le sommet du coteau à chaque fois que j'en croise un. Tout à coup, dans un virage, j'aperçois 2 chevreuils devant moi. Je tente de me rapprocher en alignant un gros arbre de la bordure du bois entre eux et moi mais les chevreuils se séparent en venant vers moi et la chevrette qui accompagne son jeune finit par se décaler trop à gauche et m'aperçoit. Elle détale avec son rejeton. Je les laisse s'éloigner puis m'avance doucement pour tenter de les revoir un peu plus loin.
Je contrôle chaque passage de canon mais rien. Alors que je passe le coin du bois, j'aperçois un chevrillard seul dans le champ travaillé qui remonte contre le bois. Je me baisse  et longe contre le talus qui fais suite au bois et me cale 30 mètres plus loin contre un gros peuplier. Je ne vois plus l'animal à cause d'un creux du champ en pente. Je remonte doucement le talus et aperçois ses oreilles. Je tente de l'appeler avec de petits aboiements mais il n'y prête pas attention et commence à remonter pour biaiser vers la bordure du bois.
Je n'insiste pas plus et fais demi-tour, en m'apercevant, le chevrillard détale et rentre à couvert. Pas de chevreuil sur le retour mais alors que je passe l'angle du maïs, j'aperçois à plus de 100 mètres un chevreuil plein travers, sorti au 2/3 du maïs sur le champ travaillé. Il regarde vers moi. Je reste un moment immobile puis ne le voyant pas bouger, je rentre dans le premier rang de la culture et commence à avancer très lentement vers lui. Le chevreuil finit par sortir à découvert et se met à brouter. Je gagne peu à peu du terrain mais le chevreuil commence à regarder de plus en plus vers moi et je m'arrête régulièrement pour le laisser se tranquilliser. Mes mouvements se font de plus en plus lents et je calcule tous mes pas pour éviter de faire trop de bruit.
Alors que j'arrive à environ 50 mètres du chevreuil, il oblique et commence à longer à 15 mètres de la bordure du maïs en venant vers moi. L'occasion est trop belle, je m'agenouille doucement et le laisse venir, pas à pas, en s'arrêtant pour manger, il se rapproche tout doucement. Il arrive à environ 30 mètres quand, tout à coup, il me semble entendre grogner et souffler à 20 ou 30 mètres dans mon dos. Le calme revient et je crois avoir rêvé. Le chevreuil s'avance encore un peu puis le bruit reprend dans mon dos et le chevreuil redresse la tête pour écouter lui aussi. Cette fois, j'en suis sûr, ce sont des sangliers. Une approche en aveugle au travers du maïs serait juste bonne à les faire fuir.
Je décide donc de rester focalisé sur mon chevreuil mais, tout à coup, un bruit impressionnant fonce droit sur moi, les pieds de maïs craquent et claquent. Je me redresse rapidement et arme mon arc dans le mouvement pour me retourner face à la culture alors que les sangliers sont déjà là. Plantés devant moi à 3 ou 4 mètres à peine. Un premier sanglier fait demi-tour et disparaît dans le maïs, un second se tourne pour me présenter un beau travers un peu 3/4 arrière. Je vise rapidement l'arrière de la cage thoracique et décoche. L'impact retentit, le sanglier démarre avec ma flèche en travers et s'enfuit avec ses congénères dans un bruit impressionnant.
Je reste un moment immobile à l'écoute, les sangliers sont à 30 mètres environ, je les entends grogner quand, tout à coup, l'un d'eux se met à se plaindre, à couiner et à se s'agiter. La bande se disperse et le calme revient. J'attends encore un peu puis pars voir la zone du tir. Je retrouve quelques petites gouttes de sang sur un pied de maïs

Quand Capréolus trahit Sus Scrofa

et quelques petits gouttes sur la trajectoire de fuite juste sur quelques mètres. Ma flèche cassée côté lame repose au sol couverte de sang. Mon atteinte semblait très bonne mais les indices sont maigres. Je cherche le sang à 4 pattes et trouve une petite touffe de poils ensanglantée.

Quand Capréolus trahit Sus Scrofa

Mais toujours pas vraiment de sang, je décide donc de laisser mon arc au bord du maïs et de commencer à parcourir les rangs pour recouper la piste que je fins par retrouver 10 à 15 mètres plus loin, Il y a maintenant beaucoup de sang contre les pieds de maïs et parfois au sol, la piste est assez facile à suivre et je retombe sur mon sanglier un peu plus loin. Il n'a fait que 40 mètres, ma flèche ressort au déffaut de l'épaule opposée et au dépeçage, je constaterai que les 2 poumons ont été percés. 

Je sors mon sanglier du maïs et retourne chercher mon arc et ma flèche cassée avant de faire une petite photo souvenir et de rentrer alors que la nuit s'installe.

Quand Capréolus trahit Sus Scrofa

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

cyril 25/09/2012 18:17

des récits vite des récits

cyril 14/09/2012 21:15

alors la je suis sans voix

je ne sais que dire si ce n'ai félicitation
et continu comme sa tu es le meilleur représentant de la chasse a l'arc a l'approche que que je connais
Et des que quelqu un et retissant a la chasse a l'arc il suffit de luis montrer ton blog pour qu'il change d'avis
T'es génial continu comme sa

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

UNUCR :

http://www.unucr.fr/conducteurs.html

Conducteurs proches (ARGGB 31) :

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS