Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 22:36

Ce matin, je pars faire un petit tour sur le Gers à Seissan avant d'attaquer ma journée de boulot. Je me gare, comme à mon habitude, près du pont de la route de Tachoires et pars en remontant le Gers. Je longe en haut du talus qui borde la rivière quand j'aperçois un remous. Je viens juste de commencer mon approche qu'un ragondin arrive en longeant la berge, surpris, car il est rare d'en voir un là le matin,  je mets un peu de temps à réagir et arme mon arc alors que le ragondin passe derrière un arbre. Je l'attends de l'autre côté mais il plonge et biaise pour regagner les terriers au pied du pont, sans remonter.

Dommage, je continue, cette fois, je suis près, le décocheur accroché, j'avance doucement et descends le talus pour longer au bord de l'eau dans le virage du Gers. Devant moi, un léger frémissement de l'eau. Je m'avance tout doucement et aperçois la tête d'un ragondin au pied du talus. J'arme, vise et décoche sur le ragondin qui n'est qu'à 2,5 mètres et me tourne le dos mais ma flèche se fiche dans le limon de la berge, juste derrière la tête du ragondin qui fait un bon de surprise et plonge. Je me décale rapidement sur ma gauche et réencoche. Le ragondin refait surface à 8 mètres du bord dans un beau 3/4 arrière. J'arme, vise et décoche. Cette fois ma flèche le traverse. Il replonge et je le perds un moment de vue puis un remous un peu plus sur ma gauche, au pied de la berge me fait comprendre qu'il n'est pas loin. Je m'approche doucement et l'aperçois en train de mourir. Je l'agrippe avec ma canne et le remonte à la surface pour l'achever rapidement alors qu'il ne réagit déjà pratiquement plus. C'est un gros et vieux mâle.

Je récupère ma flèche fichée dans la berge, je n'en reviens encore pas d'avoir manqué cette belle occasion ! Je retourne vers le pont, pose le ragondin à la voiture puis traverse la route et longe la bordure du Gers. Un peu plus loin un gros ragondin traverse d'une zone arborée vers la berge opposée et disparaît avant mon arrivée. Je continue un peu et passe une zone de terriers assez fréquentée.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Pas de ragondin ce matin mais un remous un peu plus loin sous un saule penché sur l'eau contre la berge opposée. Je m'approche doucement et distingue un gros ragondin mais le temps de trouver une fenêtre de tir, il plonge. J'attends un peu mais ne le voyant pas ressortir je retourne à la voiture.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Ce soir, je pars pour Labéjan, bien décidé à mettre au tableau mon 150ième ragondin de la saison. Je commence pars 2 lacs en cascade où les ragondins n'ont pas vraiment d'heure pour sortir. Je me gare au bord de la route et descends dans la luzerne vers le premier lac. Le coin semble calme.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

En descendant, je jette un coup d’œil sur le second la qui semble très calme également.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Je regagne doucement la berge du premier lac et commence à longer le chenal, pas le moindre ragondin, je regarde un peu plus loin sur le lac mais non rien pour ce soir.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Je poursuis donc vers le second lac et longe sur la gauche par le chemin qui borde le plan d'eau, toujours rien ici, je rattrape la digue et jette un coup d’œil sur l'ensemble du lac. Non le lac est bien calme, l'île face à moi est devenue un bon refuge pour les ragondins car la végétation s'est bien épaissie avec l'arrivée des feuilles.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Par dépits et pour tuer un peu le temps, je décide de poursuivre à pied vers le 3ième lac au pied du village de Labéjan. Je n'y ai pas vu un ragondin depuis plus d'un mois mais on ne sait jamais. J'arrive par le côté droit de la digue et me cale un moment pour observer l'ensemble du lac. A part quelques colverts qui s'envolent, les poules d'eau et les foulques du bout du lac... pas de ragondin ici non plus bien que ce ne soit pas une surprise.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Je retourne à la voiture et pars pour les lacs de Miramont d'Astarac entourés de peupliers. Je me gare au bord de la route et traverse la pâture au milieu des vaches pour revenir à travers le colza vers la digue du premier lac. Je regarde rapidement le lac mais pas le moindre ragondin, je longe par la droite, les hautes herbes sont bien broutées et les coulées nombreuses. J'arrive au coin du second lac quand quelque chose plonge  contre la berge opposée sans que je ne l'identifie vraiment. Je longe la rive du second lac vers les terriers dans le coin opposée. Je me cale à l'endroit où j'ai fléché mon ragondin l'autre jour et regarde l'ensemble du lac quand un ragondin surgit face à moi à 4 mètres du bord et replonge aussitôt pour rejoindre le couvert sous les ronces. J'attends un peu mais il m'a vu et ne ressortira pas. Je retourne à la voiture.

Je pars un peu plus loin vers le lac du Tuco. Je me gare près des bâtiments et descends vers le lac. Arrivé sur le coin droit du lac, je longe la berge vers la gauche jusqu'à une trouée entre la bordure de peupliers et un buisson. En face les vaches pâturent paisiblement.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Tout à coup, un ragondin surgit sur ma gauche et me passe à 4 mètres du bord, il a le soleil dans les yeux et son pelage semble doré sous les rayons du soleil descendant. Aveuglé par cette luminosité, il ne m'a pas vu, j'arme doucement mon arc et prends le temps d’ajuster ma visée sur son épaule. Je décoche, ma flèche est pile où je la voulais. Sur l'impact, le ragondin est foudroyé, ses pattes et sa tête pendent sous l'eau et son dos arrondi dépasse à la surface. Je m'apprête à saisir mon lancer quand le ragondin se remet à bouger ! Il se secoue un peu puis ressort la tête de l'eau. Je réencoche rapidement alors que le ragondin oblique à 90° et reviens péniblement vers la berge en se dandinant.

J'arme mais craignant de partager ma flèche restée en travers, j'attends un bon angle de tir. Les secousses du ragondin finissent par faire ressortir petit à petit ma flèche. Je vise entre les 2 omoplates et décoche. A l'impact la flèche entraîne une grosse traînée de sang en lui traversant certainement le cœur. Le ragondin est séché sur place et se met à flotter sur le côté. Cette fois, j'attrape mon lancer mais alors que je le déplie, le ragondin que je pensais mort donne un violent coup de patte arrière et plonge. Je scrute la surface pensant le voir remonter mort mais rien, le temps passe et toujours aucun signe de lui ! Ce n'est pas possible, il doit être mort avec les 2 flèches que je lui ai mises !

Je passe sous la clôture électrique qui borde le lac et fais toute la berge au pied des peupliers à 4 pattes pour sonder sous la rive et tenter de le retrouver mais au bout de plus de 15 minutes je dois me rendre à l'évidence, je viens de perdre mon 150ième ragondin. Cette mésaventure m'a un peu refroidit et je remonte à la voiture en cogitant. "Il n'a pas pu rentrer au terrier, il n'arrivait même pas à nager, faire 4  mètres en nageant sous l'eau... non ce n'est pas possible, il a du se noyer et couler". Je décide de revenir le lendemain pour essayer de le retrouver au cas où il remonterait à la surface.

Je change de secteur, je pars vers une mare au bord de la N21 un peu avant Saint Jean le Comtal. je me gare au bord de la route et descends vers la mare. Arrivé sur la droite de la mare, je jette un coup d’œil d'ensemble au travers des arbustes mais le coin semble calme.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Je longe la mare dans la luzerne quand en arrivant vers le bout du plan d'eau, un gros ragondin traverse vers la rive opposée, je presse un peu le pas mais il plonge pour rejoindre la berge opposée et son terrier. L'eau bouge sous la berge et je tente de l'apercevoir au cas où il ferait preuve d'un peu de curiosité.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Plusieurs plongeons retentissent alors sur ma droite, plusieurs jeunes ragondins viennent de se mettre à l'eau et longent la largeur de la mare. J'arme et tire sur le retardataire le touchant très en arrière. Tout ce petit monde plonge et disparaît. L'eau se met à nouveau au bouger dans le coin opposée quand un petit ragondin imprudent remonte sur une branche morte. J'arme, vise et décoche. Touché en pleine tête, il tombe raide mort dans l'eau puis se secoue un peu avant de s'immobiliser. C'est alors que surgissant de la luzerne, un gros ragondin et un autre petit plongent dans la mare et remontent rapidement en surface pour partir vers la berge opposée. Le temps de réencocher, ils plongent à nouveau.

Je scrute la berge opposée quand le gros ragondin ressort au ras des branches protectrices et se positionne plein travers comme pour me narguer. J'arme, vise et décoche. Encore une flèche de tête qui laisse le ragondin sur place. J'attends un peu au cas où mais les ragondins sont à couvert et ne semblent pas décidés à jouer leur vie. Je pars donc chercher mes prises et mes flèches. La largeur de la mare est impénétrable, recouverte de ronces et d'épines noires. Je progresse doucement et parviens à récupérer ma première flèche puis après plusieurs minutes d'effort je réussis à rejoindre mon premier ragondin à seulement 5 mètres. En équilibre sur un arbre abattu, je parviens à m'en approcher avant de le récupérer ainsi que ma flèche.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Je m'enfonce alors dans les buissons noirs à grand renfort de "aie", "ouille". Je suis griffé de partout et retire régulièrement un piquant de ronce bien enfoncé. Au bout d'un moment de torture, j'arrive juqu'à ma troisième flèche et parviens à la récupérer grâce à une branche mais mon ragondin est inaccessible. Je trouve une longue branche et le repousse vers le milieu de la mare puis ressort des épines pour aller le récupérer de par la berge opposée. Au bout de quelques tentatives, la branchette fourchue, qui me sert à récupérer mes flèches, se coince dans la patte arrière du ragondin et je le ramène au bord.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Je retourne à la voiture avec mes prises et pars vers le lac du Fourcès mais je décide de faire une halte sur une autre mare un peu plus loin. Je bifurque sur la droite et pars me garer près d'une résidence secondaire avant de descendre vers la mare.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Je descends à travers les herbes hautes, sur ma gauche un chevreuil broute au loin contre la haie. De loin, j'aperçois un gros ragondin qui biaise des terriers de l'angle de la mare vers la digue couverte de joncs. Il rentre à couvert alors que je me rapproche de la mare. Je longe la berge par la gauche, coté des terriers, un remous vers le milieu de la berge, au pied de boules de joncs, me fait ralentir. Je m'approche doucement mais le ragondin est dans son terrier. Je me poste un peu mais le remous se calme.

Je continue doucement vers la digue. Une toute petite mare très étroite et toute en long borde l'autre côté de la digue. En me rapprochant, j'aperçois un petit nez blanc caractéristique qui fouine dans la végétation. C'est un petit ragondin qui broute debout sur ses pattes arrière.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

J'arme, vise plein poitrail et décoche. Le ragondin touché bascule dans l'eau. Un autre petit ragondin se met à l'eau et se cale plein travers à quelques mètres. Je réencoche, vise et décoche mais je le frôle et il plonge se réfugier sous un arbre à ma gauche. Pendant ce temps le petit ragondin touché s'est immobilisé sur l'eau.

Je reviens à mon gros ragondin et longe les joncs de la digue espérant le retrouver. Impossible de le voir mais un remous m'annonce son départ. Je pars en courant me poster sur les terriers et attends un peu quand une ombre sombre, sous la surface, fend l'eau pour partir vers les joncs de la berge opposée. Je pars en courant puis longe doucement la berge opposée quand une traînée de bulles part vers le bout de la mare. Je reprends le pas de course et arrive juste au moment où le ragondin refait surface. A peine le temps de l'apercevoir qu'il plonge et repars sous l'eau. Je cours vers les terriers et aperçois l'ombre sombre sous l'eau qui se dirige un peu plus sur ma gauche. Je me décale rapidement et me positionne sur le pont d'arrivée mais le ragondin vient se caler à mes pieds dans les joncs sans que je ne puisse le voir. Je bouge un peu pour tenter de l'apercevoir mais il redémarre et cette fois rentre au terrier que je ne gardais plus. Il m'a bien eu.

Je retourne à mon petit ragondin mort quand son collègue qui était ressorti plonge et retourne à couvert sous l'arbre. Je fais le tour par la droite pour revenir en face de l'arbre et tenter de le voir. Tout à coup, je l'aperçois qui longe la berge opposée sous l'eau. Je le suis et arme pour l'intercepter alors qu'il refait surface mais il replonge et remonte un peu plus loin, se débine au milieu de branches mortes sans que je trouve un angle de tir et rentre à couvert.

Je pars récupérer ma première flèche qui s'est fichée sous l'eau dans la vase et alors que je l'attrape, j'aperçois une petite tête qui m'observe à 10 mètres environ sur ma gauche. J'arme, vise et décoche. Ma flèche passe très près mais le bruit d'impact n'est pas celui que j’espérais. Ma flèche s'est fichée dans une grosse branche. Je récupère mon petit ragondin et fait le tour pour récupérer ma flèche mais je dois prendre la branche avec car je n'ai rien pour la dégager.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Je pars rapidement faire un tour sur le lac du Fourès avant qu'il ne fasse trop sombre. Je me gare au bord de la route, à l'aplomb de la digue et descends vers le lac. Rapidement, j'aperçois un ragondin au gagnage sur le bout de la digue et un autre contre la berge de mon côté du lac. Je descends doucement mais un colvert, que je n'avais pas vu, décolle et précipite les ragondins à l'eau. Je cours mais il est trop tard ils partent aux terriers.

Je fais un tour du lac puis de la mare en amont avant de revenir vers la voiture alors que la nuit s'installe. 

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Sur le retour, je croiserai deux blaireaux et alors que je descends par la route de Durban vers le carrefour de Sansan, j'aperçois dans mes phares un joli brocard sur l'accotement de droite. Il commence à descendre le talus en direction du champ mais se ravise juste au moment où j'arrive et me traverse juste devant la voiture. Debout sur le frein, je réussis de justesse à éviter la collision.

 

Le lendemain après-midi en passant près du lac, je m'y arrête rapidement. Je tombe sur le propriétaire et lui demande s'il n'a pas vu un ragondin mort. Il me dit que si, qu'il flotte contre la berge opposée. Je le remercie et pars le chercher. C'est bien mon ragondin. Je regarde mes atteintes et c'est bien ce que je pensais. Ma flèche rentre juste derrière l'épaule mais le plus incroyable c'est que les 2 flèches sont rentées par le même endroit ! 

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

La première sort pleine épaule opposée et la seconde sous le ventre faisant ressortit un pli d'intestin.

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Ce 150ième ragondin m'en aura fait voir, il est rare qu'un ragondin coule après un tir mais cela arrive de temps en temps et c'est tombé sur celui-là !

La malédiction du 150 ième ragondin, 19 avril 2011

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

cyril 20/04/2011 08:04


bravo alex plus que 50 et tu aura atteins ton objectif


Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

UNUCR :

http://www.unucr.fr/conducteurs.html

Conducteurs proches (ARGGB 31) :

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS