Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 13:26

Ce matin, nous sommes allés chasser avec Gilles et un ami à lui sur Labéjan. Ils sont de passage dans le Gers pour quelques jours. Nous passons la matinée à chasser le chevreuil à l'approche ou en poussée silencieuse mais les chevreuils seront, ce matin, les plus forts. Pour finir la matinée, je les fais chasser sur 2 lacs en cascade où j'ai tué 2 ragondins la semaine dernières mais ici aussi ce sont les ragondins qui, mèneront la partie et mes invités rentrent bredouilles.

Vers midi, je rentre tranquillement quand je décide de faire un petit détour, hier matin, j'ai repéré des ragondins qui mangeaient au bord de la route dans un chaume de maïs. J'y suis allé hier soir après le boulot mais ils n’étaient plus de sortie, j'en ai tout de même profité pour repérer les terriers et les possibilités de fuite.

De ma voiture, j'aperçois une mère ragondin qui mène, à travers un labour, ses petits vers le chôme de maïs, ils arrivent du fossé qui récupère le trop plein du lac et se trouveront donc à presque 60 mètres de leur terrier quand ils arriveront dans le chaume. Cette femelle ragondin un peu trop gourmande vient sans le savoir de condamner sa famille.

Je poursuis ma route sur 150 mètres environ puis tourne à gauche pour remonter le chemin empierré qui mène au lac des Coteaux de Gascogne. Je me gare derrière un bout de haie alors que les ragondins arrivent au chôme. Je change mes lames pour ne pas tirer mes lames neuves puis je traverse le semé de blé, enjambe le fossé puis avance doucement à travers le labour pour me rapprocher des ragondins, je les ai perdu de vue mais ils doivent être dans le chaume. Pendant mon approche j'échafaude un plan d'attaque : il me faut sécher net la mère au départ et vu la distance par rapport au terrier, je n'aurais pas trop de mal à m'occuper des petits. Par contre je n'ai pas pensé à les compter, je n'ai que 4 flèches sur mon carquois.

En arrivant au bord du chôme je les aperçois, ils sont tous réunis en boule autour de leur repas. Ils sont à 20 mètres environ, j'avance doucement vers eux pour assurer mon premier tir qui sera décisif. J'ai gagné quelques mètres quand la mère relève la tête. Je stoppe net et reste immobile. Elle reprend son repas. J'avance très lentement à pas calculés pour arriver à 8 mètres environ de cette boule de ragondin. Impossible de les compter par contre j'ai bien identifié la mère. J'arme doucement et prends la visée au niveau de la tête. Je décoche, la femelle est séchée sur place et se débat à peine.

Comme prévu les petits n'ont presque pas bougé et attende une réaction de leur mère. Je réencoche et vise 2 petits côte à côte. Je décoche touchant mortellement l'un d'eux qui vient s'immobiliser 2 mètres plus loin. Le second se déplace un peu mais ne part pas.

Je réencoche et vise un autre petit collé à un autre. Je décoche, touché grièvement il ne fait que 1 à 2 mètres puis s'immobilise.

Cette fois les petits ont compris, l'un d'eux arrive au trot alors que je réencoche. J'arme vise et le clou sur place alors qu'il arrive à 3 mètres de moi. Je l'achève rapidement alors qu'un autre petit fait demi-tour et se précipite vers le fossé de la route. Je récupère ma dernière flèche tirée, un petit ragondin sérieusement blessé tente de revenir vers le terrier.

Le petit s'est caché dans le fossé mais je le retrouve et lui décoche une flèche qui le clou sur place. Je l'achève puis reviens achever les blesser, celui qui revenait vers le terrier avait péniblement fait 10 mètres et s'était arrêté au ras du labour.

Je récupère mes flèches et mes ragondins, la mère est en fait clouée au sol avec un petit, 2 d'une flèche ! Le petit a encore les dents plantées dans l’épi de maïs.

Des ragondins imprudents, 8 janvier 2011

Je rassemble tout ce petit monde qui a été trahi par la gourmandise. Cette fois je rentre mon ventre crie famine.

Des ragondins imprudents, 8 janvier 2011

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

cyril 08/01/2011 22:56


félicitation alex, encore quelque ragondin de moins c'est une bonne année qui commence pour toi
je te souhaite que tes sortie soit toujours aussi couronné de succès


Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

GERS 32

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

LASBATS CHISTINE : 

06 45 35 50 42

 

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS