Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 19:44

Ce soir Phil et Gérald sont restés chasser, je leur explique les limites du territoire puis pars à l'approche de mon côté. Le secteur est assez calme pour le moment. Je progresse tranquillement au milieu des pâtures en essayant d'apercevoir un peu de mouvement mais rien ne semble vouloir bouger. Je décide de remonter à travers un bois de chênes pour rejoindre un plateau enherbé bordé par le bois en forme de U. Je rejoints un petit sentier de crête et le longe doucement mais le sol est jonché de feuilles mortes très bruyantes et j'ai peu d'espoir d'apercevoir des animaux malgré les précautions que je prends pour me déplacer.

Tout à coup, un chevreuil démarre tout près de moi dans le sale en aboyant et descends sur ma gauche dans le bois sans que je puisse l'apercevoir. Je me fige un instant et observe à l'écoute du moindre craquement mais le chevreuil qui est lui aussi immobile est invisible. Je reprends ma marche saluée par quelques aboiements. Un peu plus loin je ressors du bois et aperçois 2 chevreuils qui sortent eux aussi du couvert forestier à environ 100 mètres du côté gauche du pré qui a été en partie labouré. Je profite du léger relief du terrain pour avancer voûté, collé au bois en direction d'une petite avancée anguleuse que je vais tenter de rejoindre pour me poster un instant et observer.

Je longe doucement la gauche du pré en essayant de ne pas faire trop craquer les glands et les feuilles mortes. Le vent est face à moi et assez soutenu. Tout à coup, j'aperçois un chevreuil qui vient à ma rencontre derrière l'angle de bois à environ 40 mètres. Je me colle rapidement contre la bordure et m'enfonce un peu derrière un chêne pour tenter une embuscade mais j'ai perdu le chevreuil de vue.

J'attends pensant le voir arriver en longeant le bois mais le temps passe. Je fais un pas en avant, puis 2 et l'aperçois derrière l'angle du bois. Je me reposte mais le perds à nouveau de vue. L'attente reprend puis je me réavance pour contrôler qu'il soit toujours là. Il n'a pas bougé et broute toujours. Je me reposte mais je commence à m'impatienter et décide de tenter l'approche, il semble que le chevreuil reparte en sens inverse et il disparaît derrière le bois. C'est le moment, je commence mon approche mais il fait demi-tour et revient. Je pars vite me reposter mais il s'arrête dans les ronces contre le bois et se remet à brouter. Le temps passe, il bouge sur place mais n'avance pas.

Bon, cette fois, j'en ai marre, je tente tout de même l'approche, sa tête est dans le bois, il est plein travers, le vent est toujours bon. J'avance très lentement sur la pointe de pieds mais le sol est très craquant et je suis vite repéré. Le chevreuil rentre dans le bois alors que je suis à environ 20 mètres de lui. Ils étaient 2 et peut être que l'autre est encore derrière l'angle de bois. Je continue à avancer en longeant à environ 3 mètres de la bordure du bois pour éviter un maximum les glands quand j'aperçois un chevrillard, plein travers, à environ 40 mètres. Il m'observe. Je me fige en plein découvert mais il est trop tard.

Nous nous observons un moment sans bouger et je ne crois pas pouvoir tenter quoi que ce soit quand le petit curieux s'avance de 2 pas puis se fige et m'observe à nouveau. J'accroche doucement mon décocheur. Je pense savoir ce qu'il va se passer, j'ai de fortes chances de pouvoir le flécher si j'arrive à armer. Il avance à nouveau de 2 pas et s'arrête pour me regarder toujours plein travers. A chaque fois qu'il avance il détourne son regard, c'est ma chance. Au bout d'un moment il s'avance à nouveau de quelques pas et baisse sa garde. J'arme mon arc. Il s'arrête et m'observe sans avoir compris que ses chances de survie avaient baissé d'un coup. C'est un petit mâle, je peux voir le pinceau pénien.

Il recommence à avancer doucement mais cette fois il vient carrément vers moi de 3/4 face. Il s'arrête, observe puis s'avance à nouveau, s'arrête, repart... la distance diminue petit à petit alors que je tiens toujours l'armement. Mon viseur le suit en attendant le moment. 20 mètres, 15 mètres, 10 mètres... il se tourne doucement et me présente un quasi travers. Mon viseur se cale sur son épaule. Je décoche. A l'impact, le chevrillard s’effondre sur place, il peine à se relever puis démarre en trombe pour passer la bosse du champ en traversant la partie travaillée. Le sang coule abondamment de sa blessure. Il ralentit pour passer le sommet de la bosse puis disparaît.

Je suis assez confiant. Je pars chercher ma flèche que je retrouve rapidement fichée au sol, elle est peu marquée par le sang. Je pars sans suivre le sang en direction de la fuite estimée du chevrillard mais je ne trouve rien, je reviens au départ et cette fois je suis le sang qui est très abondant, j'étais trop à droite. Le sang rentre dans le bois où j'aperçois mon chevreuil qui finit de mourir coincé dans la fourche d'un arbre à 2 mètres de la lisière. Je rentre un peu plus loin et le rejoints. Le bracelet posé, je le pends dans un arbre puis finis ma soirée posté dans le bois mais je ne verrai rien d'autre. La nuit tombe, je rentre retrouver mes invités qui n'ont pas eu autant de chance.

Approche inversée d'un chevrillard, 21 novembre 2011

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

cyril 25/11/2011 18:40

ha c'était un sucide en fait (hi hi)
non sans rire bravo beaucoup de sang froid sur ce coup la la fin de l'approche a du être douloureuse
encore bravo

cyril 23/11/2011 18:37

très jolie chevrillard alex
(tu n'a plus le temps d'écrire)
comme ça on en aura plus a lire d'un coup
a plus

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

UNUCR :

http://www.unucr.fr/conducteurs.html

Conducteurs proches (ARGGB 31) :

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS