Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Cette année, j'ai été invité à une chasse au sanglier en Camargue. Lors des consignes de tir j'ai été très surpris car le responsable de chasse nous autorisait les tirs à la course jusqu'à 5 mètres, au trot jusqu'à 10 mètres et à l'arrêt jusqu'à 20 mètres. Lors des chasses à l'arc que j'organise en battue mixte, je déconseille fortement le tir en mouvement, les postes que je choisis pour les archers sont des postes à l’intérieur de la traque boisée avec des possibilités de tir à courte distance, souvent moins de 10 mètres sur des animaux se dérobant souvent devant les teckels et s'arrêtant régulièrement pour écouter mais, en Camargue, je me suis vite rendu compte que les postes étaient bien plus dégagés avec une visibilité à plus longue distance autant pour le gibier que pour les chasseurs. L'utilisation de corsinos très rapides ne favorise pas non plus l'arrivée lente ou l'arrêt des sangliers qui déboulent souvent sur le poste à grande vitesse. La forte nécessité de régulation du sanglier dans cette région aux fortes densités entraîne nécessairement la prise de tirs en mouvement. Le sanglier grâce à sa course relativement linéaire et assez prévisible est certainement le grand gibier s'adaptant le mieux au tir en mouvement. Ces consignes prenaient alors tout leur sens mais je n'ai du coup pas du tout été à mon aise dans ce type de chasse où je n'aurais certainement pas été capable, faute de pratique, de tirer proprement un animal s'il s'était présenté en pleine course à mon poste, l'idée m'est donc venue de créer une page sur ce thème en prenant pour exemple des données relatives à l'arc que j'utilise à la chasse, le Hoyt Carbone Défiant turbo donnée pour une sortie de flèche à 350 f/s (1 pied = 0,3048 mètre soit 106.68 m/s), il est bon d'adapter mes calculs par rapport à la vitesse donnée pour chaque arc.

 

Temps de parcours de la flèche :

  • 5 mètres : 0,05 secondes
  • 10 mètres : 0,09 secondes
  • 15 mètres : 0,14 secondes
  • 20 mètres : 0,19 secondes
  • 25 mètres : 0,23 secondes
  • 30 mètres : 0,28 secondes

 

Vitesse du sanglier :

  • Au pas : 5 km/h (1,39 m/s)
  • Poussé : 10 km/h (2,78 m/s)
  • Trot léger : 20 km/h (5,56 m/s)
  • Trot : 30 km/h (8,33 m/s)
  • Course moyenne : 40 km/h (11,11 m/s)
  • Pleine course : 50 km/h (13,89 ms)
  •  

J'ai donc calculé la distance entre le point visé et le point atteint en fonction de la distance du tir et la vitesse du sanglier ce qui donne une idée de l'avance qu'il faut prendre pour tirer l'animal en mouvement.

Avancement en mètre = distance de tir en mètre / vitesse de la flèche en mètres par secondes x vitesse du sanglier en mètres par seconde

 

  5 km/h 10 km/h 20 km/h 30 km/h 40 km/h 50 km/h
5 m 0,07 m 0,13 m 0,26 m 0,39 m 0,52 m 0,65 m
10 m 0,13 m 0,26 m 0,52 m 0,78 m 1,04 m 1,30 m
15 m 0,20 m 0,39 m 0,78 m 1,17 m 1,56 m 1,95 m
20 m 0,26 m 0,52 m 1,04 m 1,56 m 2,08 m 2,60 m
25 m 0,33 m 0,65 m 1,30 m 1,95 m 2,60 m 3,25 m
30 m 0,39 m 0,78 m 1,56 m 2,34 m 3,12 m 3,91 m

 

Anatomie du sanglier :

Tir du sanglier à la course

Tir du sanglier arrêté :

Zone à viser sur un sanglier à l'arrêt

Zone à viser sur un sanglier à l'arrêt

Tir d'un sanglier au pas :

Tir d'un sanglier au pas à 5, 10, 15, 20, 25 et 30 mètres

Tir d'un sanglier au pas à 5, 10, 15, 20, 25 et 30 mètres

Tir d'un sanglier au trot :

Tir d'un sanglier au trot léger à 5, 10 et 15 mètres

Tir d'un sanglier au trot léger à 5, 10 et 15 mètres

Tir d'un sanglier en pleine course :

Tir à la course sur un sanglier à 5 mètres

Tir à la course sur un sanglier à 5 mètres

Il est donc nécessaire de suivre le mouvement du sanglier en se calant sur sa vitesse pour garder sa visée en tenant compte de l'avancement nécessaire et d'attendre le bon moment pour décocher.

Les difficultés de ce genre de tir (surtout quand on débute) :

  • Ne pas arrêter son mouvement au moment de la décoche car le temps de lâcher la flèche le sanglier aura avancé suffisamment pour faire une mauvaise flèche trop en arrière ou pour le manquer ce qui est moins grave
  • Anticiper les obstacles et tirer dans une zone bien dégagée pour éviter de voir sa flèche stoppée ou déviée par un arbre ou la végétation par exemple
  • Savoir bien apprécier les distances car, pour les adeptes du télémètre, vous n'aurez souvent pas le temps de l'utiliser avant le tir. On peut tout de même se repérer quelques points stratégiques en arrivant à son poste et prendre les mesures avant le début de la chasse.
  • Savoir apprécier la vitesse du sanglier et s'imposer des distances de tir raisonnables en fonction de cette vitesse.
  • Savoir ne pas décocher si vous n'êtes pas sûr à 100 % de votre tir, tout animal se présentant à votre poste n'est pas une occasion de tir.
Suivre le sanglier en visée et décocher en poursuivant son mouvement

Suivre le sanglier en visée et décocher en poursuivant son mouvement

Il est fortement conseillé de s’entraîner régulièrement sur un sanglier courant adapté au tir à l'arc (sanglier 3D mis en mouvement par exemple) pour prétendre à prélever proprement un sanglier en mouvement surtout s'il est en pleine course. Je chasse à l'arc depuis 20 ans et je laisse régulièrement voir presque toujours passer des animaux en mouvement même à courte distance lors de mes chasses en battue, je préfère ne pas tirer que de risquer une mauvaise flèche. On ne peut jamais être sûr à 100 % de son tir mais prendre trop de risques c'est s'exposer inutilement aux ennuis.

 

Alex

Partager cette page

Repost0
Alex Alex.bowhunter

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

UNUCR :

http://www.unucr.fr/conducteurs.html

Conducteurs proches (ARGGB 31) :

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS