Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 18:25

Suite à l'appel du gérant du camping de Seissan qui m'a demandé si je pouvais venir régler un problème de ragondin, j'ai invité mon ami Christophe à venir faire une petite sortie matinale sur les lacs du site, il n'a pas chassé depuis un moment suite à une mauvaise entorse de la cheville et c'est son anniversaire aujourd'hui. Nous nous garons au lever du jour, à l'entrée du camping et nous nous préparons avant de partir en chasse. Christophe à longer la berge de gauche du grand lac et attend au coin du plan d'eau que je rejoigne l'autre côté en suivant la route goudronné passant sur la digue du plan d'eau. Alors que j'ai fait une trentaine de mètres, j'aperçois un gros ragondin se mettant à l'eau à environ 40 mètres devant Christophe et le lui signale en me figeant sur place. Le ragondin s'éloigne un peu du bord puis s'immobilise à la surface de l'eau, nous tentons de l'attirer avec des imitations de cris de petit ragondin. Il hésite un peu mais ne daigne pas se rapprocher, Nous finissons par nous avancer et il repart en biaisant vers une île planté au milieu du lac. Je rejoins mon côté du lac et commence à longer la berge, Christophe avance de son côté. Je repère à environ 80 mètres, sur la petite plage de sable blanc aménagée devant le restaurant du camping, un gros ragondin broutant une touffe de végétation au coin opposé du ponton en bois qui borde une partie de la plage. Je commence mon approche et arrive sans trop de difficulté à environ 40 mètres du ragondin mais je dois emprunter un passage très étroit, de moins d'un mètre, barré par quelque ronces et un arbuste entre un muret et le bord de la berge. Alors que je m'apprête à franchir l'obstacle, je m'aperçois que le ragondin a disparu. Je passe le muret non sans bruit à cause des ronces qui griffent mes vêtements et aperçois 7 gros ragondins s'élançant sur l'eau à l'autre bout du ponton. Je me cale au bord de l'eau, quelques mètres avant le ponton et appelle. 

Un premier gros ragondin arrive tranquillement, j'arme mon arc et le laisse venir à moins de 10 mètres du bord en le suivant dans mon viseur et décoche mais ma flèche passe dessous. Il plonge, je tire un second ragondin puis un troisième toujours dessous. Un quatrième arrive, je contre-vise un peu plus haut et décoche, touché il plonge et disparaît. Je réencoche et flèche un second ragondin qui plonge lui aussi et disparaît également. Certains ragondins sont partis vers Christophe qui en flèche un qui s'immobilise rapidement en surface. Je récupère mes flèches, une d'elle a disparu avec un des ragondins fléchés. Mon arc semble complètement déréglé, je ne comprends pas ce qu'il se passe. Nous repartons en longeant la berge. Christophe me fait des signe pour m'annoncer des ragondins plus en avant de mon côté. J'aperçois alors 2 ragondins en surface contre la berge à environ 90 mètres, je tente une approche mais ils partent vers la berge opposée. Christophe tente de les recouper mais ils plongent. Je lui dis de se méfier car ils devraient remonter sous les branches basses d'un arbuste poussant au bord de l'eau. Effectivement un des ragondins vient se caler dans les branches basses. Christophe tente une flèche au travers des branchages mais elle est déviée et le ragondin plonge. 

Je poursuis vers la digue enrochée du lac où se trouve pas mal de terrier et aperçois plusieurs ragondins de belle taille au coin du lac. Ils ne me laissent pas approcher et se mettent à l'eau et rentrent aux terriers. Plusieurs petits ragondins se débinent sur l'eau et foncent vers les terriers, je décoche plusieurs flèches sans résultat. Les ragondins sont aux trous, je décide de prendre le temps de régler mon arc et décoche plusieurs flèches sur des feuilles mortes et reréglant mon viseur avant de reprendre ma chasse. Mes tirs semblent plus réguliers mais ce n'est pas ça. Nous remontons vers le lac suivant qui est vide puis passons au suivant. J'aperçois un gros ragondin du côté de Christophe et le lui signale mais un vol de colvert s'envole du sous-bois de chênes et le ragondin se met à l'eau et fonce vers le terrier. Christophe ne peut pas courir à cause de sa cheville. Je presse le pas et arme mon arc pour décocher vers le ragondin espérant le dévier de sa route à l'entrée du terrier ou mieux le flécher mais à près de 50 mètres, je le manque et il rentre au terrier.

L'eau s'agite sous des arbustes devant moi, des petits ragondins désorientés tournent. L'un d'eux stoppe à quelques mètres dans les branches basses partiellement immergées d'un arbuste. J'arme vise et décoche. Touché il se débat un instant en surface alors que je me décale vers un remous derrière l'arbuste en réencochant. Un autre petit me fait face à 2 mètres. J'arme, vise et décoche mais l’érafle juste. Il plonge, un remous trahit vite sa présence contre la berge sur ma gauche et ma seconde flèche le laisse sur place. Je récupère flèches et ragondin et pars à la rencontre de Christophe pour récupérer ma flèche. Je lui conseille de revenir vers le grand lac au cas où les ragondins ressortiraient. Je retourne vers les arbustes où un léger remous attire mon attention contre la berge. Je m'approche doucement et aperçois une petite tête dépassant de la végétation de la berge. J'arme, vise et décoche. Touché en pleine tête le petit ragondin reste sur place.

Alors que je le récupère, j'aperçois un ragondin de taille moyenne qui sort du terrier d'en face où est rentré le gros et qui biaise vers ma droite pour rejoindre la berge du bout du lac. Je m'approche doucement en contournant un bouquet d'arbres puis en longeant doucement la berge. J'aperçois le ragondin calé sur l'eau, dans les branches basses. A 7 mètres environ, j'arme, vise et décoche, il me semble le toucher mais il plonge pour vite remonter au pied d'un gros chêne poussant contre la berge ou l'agitation de l'eau le trahit. Je m'avance doucement contre le gros arbre et l'aperçois en me penchant doucement. Je n'ai pas d'angle de tir à cause du tronc et tente de m'en faire un sans succès. Je finis par être repéré et le ragondin plonge pour disparaître cette fois pour de bon. Je le cherche un instant sans succès puis rassemble mes prises, récupère ma flèche et retourne vers le grand lac où Christophe a fléché un second ragondin.

Nous partons pour un autre secteur mais le reste de la matinée ne sera pas très fructueux.

Un sortie ragondin pour l'anniversaire de Christophe, 16 mars 2019

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

GERS 32

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

LASBATS CHISTINE : 

06 45 35 50 42

 

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS