Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 12:04

Ce matin, Lionel et Christophe n'étant pas disponibles pour une petite sortie au ragondin nous partons chasser avec Lilian sur mon lac favori à Labéjan où j'ai repéré pas mal de ragondins ces derniers jours. Nous arrivons juste avant le lever du jour et nous nous préparons pour remonter tranquillement vers le déversoir alors que la luminosité est maintenant suffisante pour chasser. Je vais laisser Lilian chasser sur la gauche du lac alors que je traverse le déversoir sur une poutre en béton pour longer la digue du lac. Un ragondin part de la digue vers la berge suivie par Lilian. En arrivant presque au bout de la digue, j'aperçois 2 gros ragondins qui s'avancent sur l'eau. Je tente une approche mais ils plongent et remontent hors de portée. J'attends un moment mais un part vers la berge de droite et l'autre reste immobile au milieu du lac. Je finis par quitter mon poste et poursuivre mon chemin pour longer la rive de droite. Lilian est toujours près du déversoir. J'ai fait quelques dizaines de mètres le long de la berge quand le ragondin immobile se décide à revenir vers la berge. Je fais vite demi-tour et passe derrière la digue pour tenter de l'intercepter à couvert. Pendant ce temps, le ragondin rejoint le bord de la digue. Un remous trahit sa présence et je tente une approche caché par le talus de la digue mais il plonge alors que je suis presque à portée de tir et remonte hors de portée pour s'éloigner vers le bout du lac.

Je fais à nouveau demi-tour pour repartir chasser le long de la berge de droite. J'avance doucement en surveillant le bord de l'eau, en arrivant près de quelques peupliers aux pieds desquels se trouve un amas de branchages, un gros remous trahit le départ d'un ragondin. Je continue à m'avancer en tentant d'apercevoir le fuyard au travers des branchages sans succès puis pars me poster juste un peu plus loin, au bout d'un peuplier tombé sur le lac. Des bulles remontent régulièrement dans les branchages. Je comprends vite qu'un ragondin se cache sous l'eau et accroche mon décocheur, me tenant prêt à armer mon arc. Au bout de quelques minutes, sa tête refait surface au milieu des branchages à moins de 10 mètres. J'arme doucement, vise et décoche, le séchant sur place. Le lever du soleil sur la lac est magnifique.

Une sortie ragondin avec Lilian, 27 mai 2017

Je le laisse sur place avec ma flèche remontée se caler dans les branchages et poursuis vers le bout du lac. Plusieurs petits saules poussent au bord de l'eau. Sous les branches basses de l'un d'eux, un remous trahit le départ d'un ragondin. Je me décale entre 2 arbustes et aperçois le petit ragondin refaire surface à environ 15 mètres au milieu du lac. Il file de cul vers les terriers de la berge opposée, j'arme mon arc et le suis dans mon viseur. Il marque un temps d'arrêt au bord de l'eau à environ 30 mètres, je décoche mais ma flèche passe au-dessus et se fiche dans la berge. Je réencoche rapidement, vise et décoche. Cette fois le ragondin est touché et remonte péniblement sur la berge où il s'immobilise à un peu plus de 1 mètre des terriers que la baisse du niveau du lac a dégagé. Je décide de ne pas retirer et de le laisser, le temps de faire le tour pour le récupérer. Je repars chercher mon premier ragondin. Lilian s'est posté sur la berge opposée.

Une sortie ragondin avec Lilian, 27 mai 2017

Je pose mon sac à dos, mon arc, mon portable et mon appareil photo sur la berge puis m'avance en équilibre sur le tronc partiellement immergé en me frayant un chemin au travers des quelques branchages pour atteindre mon ragondin et ma flèche mais mon pied glisse et je tombe à l'eau me rattrapant au vol à une branche. Dans l'eau jusqu'aux hanches, je récupère mon ragondin et ma flèche puis reviens trempé vers la berge. Je récupère mes affaires puis pars vers la digue sans voir de ragondin puis laisse ma prise au coin de cette dernière avant de longer la digue et rejoindre la berge de gauche pour aller rejoindre Lilian. J'avance tranquillement quand un remous attire mon attention sous quelques branchages au bord de l'eau au pied d'un grand peuplier. Je m'avance doucement et comprends vite qu'il s'agit d'un beau ragondin qui essaye de se cacher. Il est de cul, son arrière train dépasse de l'eau alors que sa tête est sous l'eau. Je réussis à m'approcher à moins de 10 mètres sans qu'il ne fuit et lui décoche une flèche. Touché au postérieur, il démarre et plonge dans le lac pour se débattre sous la surface avec ma flèche plantée qui refait régulièrement surface. Il tente de se dégager alors que je réencoche rapidement et me positionne au bord de l'eau. Il finit par remonter et se positionner presque plein travers à environ 10 mètres. J'arme, vise et décoche, cette fois il meurt sur le coup. Je le récupère avec mon lancer et récupère mes flèches que je remets au carquois avant de partir retrouver Lilian.

Il est posté devant un gros buisson couvrant la surface de l'eau. Un remous a attiré son attention. Je tente de m'avancer dans l'arbuste pour déloger un ragondin mais ce sont des foulques qui en sortent. Nous partons chercher mon second ragondin qui doit être mort au coin du bois sur la berge mais à notre arrivée, il n'est plus là. Je récupère mes flèches. Pas de trace de sang, je sonde un terrier à l'aide d'une flèche et touche, à moins de 1 mètre de l'entrée, un ragondin qui démarre en grognant et s'enfonce dans le terrier. Je pensais ma flèche bonne mais je viens de perdre mon ragondin.

Nous repartons vers la voiture pour partir chasser sur un petit lac sur Clermont Pouyguilles. Nous nous garons au départ du chemin d'accès à la résidence secondaire, barré par une chaîne puis nous nous préparons avant de remonter doucement vers la berge du lac. Je laisse partir Lilian vers le déversoir et m'avance sur la droite du plan d'eau quand j'aperçois des ragondins à la surface de l'eau et un très gros ragondin broutant tranquillement sur la bande enherbée de la gauche du lac derrière le massif de laurières du coin du plan d'eau, au niveau du déversoir. Je siffle pour attirer l'attention de Lilian et lui expliquer par signes la présence des ragondins. Je fais marche arrière voué pour le rejoindre et lui expliquer comment approcher le gros ragondin. Je reste derrière lui alors qu'il s'approche des laurières. Lilian repère un gros ragondin qui se débine sur l'eau vers son terrier à une dizaine de mètres. Il arme vise e décoche. Le sang gicle à l'impact et rougit l'eau mais le ragondin se débat et rentre au terrier. D'autres ragondins plongent se dispersent sur le lac. Le gros ragondin qui broutait en a profité pour s'enfuir. e pars me poser au bout du plan d'eau proche de terriers. Lilian repère une tête qui dépasse des lentilles d'eau sans être sûr de son identification : "c'est pas un ragondin ? Je tourne la tête et l'aperçois, je lui confirme son impression, il arme, vise et décoche sur cette petite tête à plus de 20 mètres de lui. Sa flèche semble bonne mais le ragondin rentre dans les terriers à ma gauche. L'eau bouge un moment à l'entrée du terrier et nous pensons que le ragondin se débat en mourant, je reste tout de même posté un moment près de l'entrée au cas où. Le remous se calmant, je décide d'aller jeter un coup d'œil dans le terrier où est rentré le gros ragondin mais c'est alors que le petit ragondin, que nous pensions mourant, en profite pour sortir du terrier et remonter le talus pour rentrer dans un terrier plus haut. Je me précipite mais trop tard, il est à couvert et ne ressortira pas. Il n'y a pas de trace de sang sur son passage et je me dis qu'il n'était peut-être même pas blessé. Je me mets à l'eau pour regarder dans le terrier d'où il est sorti et constate qu'il n'est en fait profond que de 2 mètres, si j'avais su, j'aurais pu le flécher au fond avant qu'il ne ressorte. Il nous a bien eus, je vais contrôler l'autre terrier mais le ragondin est rentré trop profondément.

Nous retournons à la voiture et partons pour Saint Arroman où nous nous séparons pour chasser mais pas le moindre ragondin en vue, je flècherai tout de même une petite carpe. Nous décidons de rentrer. En chemin, nous apercevons un beau ragondin au gagnage dans une luzerne au bord d'un ru qui rejoint le Sousson. Nous nous garons un peu plus loin et tentons une approche. Lilian, décide de me laisser tenter l'approche, je passe donc devant et il me suit. Nous rejoignons le bord du ru puis avançons doucement vers l'endroit où se trouvait le ragondin. Il ne semble plus là et nous baissons notre garde en arrivant à environ 15 mètres de l'endroit où je pensais le voir. Le ragondin qui s'était tapi au sol dans la luzerne en profite pour se redresser et foncer vers le ru. Je laisse Lilian passer devant et se précipiter vers l'endroit où il a disparu et me cale devant une trouée dans la végétation en regardant Lilian. Un mouvement attire mon regard sur le ru, je tourne la tête et aperçois le gros ragondin arrêté sur l'eau à 3 mètres sur ma gauche. Je tente d'armer mon arc mais il rentre à couvert. Lilian lui décoche sur 2 petits ragondins mais les manque. Nous regardons encore un instant si d'autres ragondins ne sont pas de sortie mais ne voyant rien, nous décidons de rentrer. Je fais une halte sur une mare à Durban et poste Lilian dans le coin de la mare près des terriers avant de partir faire le tour de petit plan d'eau. J'ai fait à peine 20 mètres qu'un gros plouf retentit, une ligne de bulles se dessine en direction de Lilian que j'avertis. Il arme son arc et attend un moment mais rien ne vient et il désarme, le ragondin en profite alors pour refaire surface devant lui et replonger pour rentrer au terrier avant qu'il n'est le temps de réarmer. Je finis de longer la berge jusqu'à une autre zone de terrier puis fais demi-tour. Cette fois nous rentrons.

Une sortie ragondin avec Lilian, 27 mai 2017

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

GERS 32

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

LASBATS CHISTINE : 

06 45 35 50 42

 

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS