Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 09:14

Ce soir, je décide de retourner chasser au bord du Gers entre Auterrive et Boucagnères. Je pars comme d'habitude du départ du sentier de promenade qui borde le Gers. Au-dessus du mur qui dévie l'eau de la rivière vers le canal du moulin, j'aperçois quelques ragondins se débinant sur l'eau devant moi mais sans pouvoir les approcher ou les attirer. Certains prendront même le luxe de se caler contre la berge opposée pour me laisser passer comme s'ils savaient que je ne tire pas les ragondins à cet endroit faute de pouvoir les récupérer et récupérer mes flèches. Je jette un coup d'œil le long des fossés qui rejoignent le Gers sans voir de ragondin avant de revenir sur mes pas. Une femelle ragondin et ses petits me regardent passer de la berge opposée alors que la luminosité baisse.

Un ragondin au bord du Gers, 10 mai 2017

Je finis par repérer un beau ragondin, calé dans l'eau, contre la berge opposée, il broute des feuilles tombantes en se redressant au maximum pour les attraper. Je me poste derrière un gros arbre au bord de l'eau à environ 20 mètres de lui et commence à appeler. Immédiatement, il laisse son repas et biaise vers le milieu du cours d'eau en se rapprochant de moi. J'arme doucement mon arc et le laisse passer l'arbre avant d'aligner ma visée et de décocher alors qu'il n'est plus qu'à 7 mètres environ. Touché, il plonge dans un nuage de sang qui se disperse vite dans le courant. Il remonte vite devant un terrier de la berge opposée puis commence à se débattre en tournant en rond, le nez levé au ciel pour chercher son oxygène. Il s'immobilise vite et commence à dériver dans le courant. J'attrape vite mon lancer pour attraper ma flèche qui a dérivé en aval.  J'attends ensuite, entre 2 arbres, le ragondin qui dérive et réussi à l'accrocher avec mon lancer pour le ramener contre la berge à mes pied et le remonter sur la berge.

Un ragondin au bord du Gers, 10 mai 2017

Je range ensuite mon lancer dans mon sac à dos puis continue mon chemin avec mon ragondin à la main quand du mouvement attire mon regard sur la berge opposé. Un beau blaireau se débine sur le talus du Gers en parallèle du cours d'eau. Je le suis un instant pour voir où il va mais il me repère et fait demi-tour en pressant le pas, s'arrêtant par moment pour regarder vers moi et finit par disparaître dans une touffe de buissons. Un peu plus loin un gros remous attire mon attention contre mon côté de berge à environ 30 mètres. Je pose mon ragondin puis avance tout doucement vers le remous. Un énorme ragondin surgit juste à mes pieds dans la végétation et plonge bruyamment pour disparaître. Je n'ai pas pu le voir assez tôt. Je récupère mon ragondin et poursuis mon chemin.

Un peu avant le muret du canal, un remous attire mon attention sous des branches tombantes de la berge opposée. Il fait presque nuit. Je me cale et lance des appels. Un gros ragondin vient droit sur moi pour stopper à quelques mètres de moi mais il fait trop sombre et je ne peux pas le viser. Il finit par me repérer et plonge pour revenir sous les branches où un remous trahit sa présence. Il est temps de rentrer.

 

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

UNUCR :

http://www.unucr.fr/conducteurs.html

Conducteurs proches (ARGGB 31) :

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS