Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 12:58

Ce weekend, mon ami "Scarabée" est venu chasser dans le Gers avec 3 de ses amis, Vincent, Mathieu et Thomas. Durant la Battue que j'ai organisée hier à Justian, Vincent manque un chevrette et Thomas un gros sanglier et sur le retour vers Auterrive Vincent a fléché 2 ragondins au bord d'une mare proche de la route.

Petite sortie ragondin avec les amis de  l'Association des chasseurs à l'arc de la Venise Verte, 23 janvier 2017

Ce matin, c'est le jour du départ et nous décidons d'aller faire une petite sortie au ragondin matinale avant que mes invités ne reprennent la route. J'ai décidé de les faire chasser autour du lac des coteaux de Gascogne du carrefour de Noilhan. Je me gare près de la digue du lac, Je m'aperçois alors que j'ai oublié mon décocheur, heureusement pour moi Scrarabée en a 2 et m'en prête un, ce n'est pas un décocheur à pinces comme le mien mais à crochet. Nous nous préparons puis j'envoie Vincent et Thomas se poster sur les terriers au milieu de la berge de droite et pars poster Scarabée et Mathieu sur l'autre berge avant de partir faire le tour du lac mais ce matin les ragondins ne sont pas de sortie. Je décide donc de partir chasser au bord du Canal de Labarthe. Nous reprenons la voiture et partons nous garer près du moulin. Une fois prêt, nous partons en longeant le canal. Je laisse Thomas en poste, en face du départ de la haie qui longe la berge opposée car les ragondins viennent souvent s'y réfugier.

Nous continuons et Vincent repère un gros ragondin au gagnage. Il tente l'approche et nous restons en retrait mais le ragondin démarre et part vers le canal, nous le perdons de vue derrière un gros peuplier et je le pense à l'eau, nous nous avançons donc vers Vincent mais le ragondin n'était pas encore à l'eau et se jette au canal. Nous nous répartissons au bord de l'eau. Un ragondin refait surface devant moi contre la berge opposée où il se cale de face, j'arme vise sa tête et décoche. Touché, il plonge, je réencoche rapidement. Mathieu décoche sur lui alors qu'il remonte contre la berge devant lui mais il replonge. Il remonte et se cale centre la berge en face de moi, plein travers. J'arme, vise et décoche, le clouant à la berge. Il se débat et je le double. Il s'immobilise alors. Vincent nous apprend qu'en fait il y avait 3 ragondins mais les autres ont disparu. Je viendrais chercher mon ragondin et mes flèches tout à l'heure. Nous continuons. Un peu plus loin, Vincent, qui progresse devant nous, repère un ragondin qui plonge contre la berge opposée nous attendons un moment mais il ne ressort pas. Vincent et Scarabée repartent devant, je pars avec Mathieu pour vérifier l'endroit où a disparu le ragondin et me fais surprendre par ce dernier qui plonge à notre approche. Il s'était calé, quasiment immergé, contre la berge opposée sous un petit branchage.

Nous rattrapons nos collègues puis je laisse Mathieu en poste en face de la fin de la haie qui borde la berge opposée. Les terriers de la berge opposée sont généralement bien fréquentés et les ragondins y reviennent souvent après avoir laissé passer les chasseurs. Je continue avec Vincent et Scarabée. Nous passons sur la berge de droite en traversant sur un petit pont puis Vincent passe sur la berge de gauche un peu plus loin par une passerelle en pylône EDF. Je m'arrête au niveau de l'arrivée d'un petit ruisseau sur la droite du canal et laisse partir mes invités jusqu'au départ du canal à environ 300 mètres plus loin. Alors qu’ils se sont éloignés, je tente des cris de petit ragondin. Au bout d'un moment, un gros ragondin s'avance à l'entrée de son terrier à environ 25 mètres, contre la berge opposée, sur ma droite. Je me fige, une canalisation qui traverse le canal me le cache partiellement et complique le tir. Le ragondin s'avance et traverse tranquillement le canal, je le perds de vue, caché par le talus de la berge. Je tente une approche en me décalant doucement mais il fait demi-tour et rerentre au terrier sans que je puisse réagir. Je me poste à nouveau et tente de rappeler mais il ne ressortira pas. Mes invités reviennent sans avoir vu de ragondin.

Nous repartons vers le moulin. Au niveau du pont, j'envoie mes invités sur le petit lac qui borde la gauche du canal où ils ne verront que des colverts. Je les rejoins et nous retrouvons Mathieu qui est posté en face du bout du lac. Il a fléché un ragondin juste avant les terriers.

Petite sortie ragondin avec les amis de  l'Association des chasseurs à l'arc de la Venise Verte, 23 janvier 2017

Il lui a fallu 4 flèches pour l'arrêter, elles sont régulièrement plantées contre la berge avant le ragondin.

Petite sortie ragondin avec les amis de  l'Association des chasseurs à l'arc de la Venise Verte, 23 janvier 2017

Vincent apporte Une canne à pêche équipée avec un nœud coulant à Mathieu pour qui puisse récupérer ses flèches et son ragondin. Scarabée les rejoint et je décide de tenter de leur rabattre des ragondins en longeant la haie qui borde le canal. J'avance tranquillement jusqu'à un gros fossé rejoignant le canal, l'eau boueuse est très agitée. Un ragondin démarre contre la berge opposée du fossé à environ 6 ou 7 mètres devant moi. Il longe la berge rapidement en direction des terriers plus à ma gauche. J'arme vite et décoche coupant juste l'oreille du ragondin qui plonge et rentre au terrier. Je réencoche et me poste devant le terrier. L'eau s'agite à l'entrée du terrier, le ragondin ressort et je cette fois je le cloue sur place. Mes invités décochent alors sur un autre ragondin que je leur ai envoyé à 3 reprises. Je double mon ragondin pour l'achever mais ne fais que l'érafler, je traverse vite le fossé et attrape mon ragondin par la queue, le dégage de mes flèche et l'achève.

Petite sortie ragondin avec les amis de  l'Association des chasseurs à l'arc de la Venise Verte, 23 janvier 2017

Je pars ensuite à la rencontre de mes invités au travers de la haie pour récupérer leurs flèches et le ragondin fléché par Scarabée. C'est un énorme mâle qui accusera 9,4 kg au peson. Il est immobile contre la berge avec une flèche dans la nuque. Je m'approche mais c'est alors que je constate que se narines bougent. Il respire encore et je l'annonce à mes invités avant puis l'attrape par la queue pour le sortir de l'eau. Il se réveille alors et gronde en se débattant furieusement et je dois l'achever en le frappant violemment au sol pour ne pas être mordu. J'envoie le ragondin et les flèches sur la berge opposée. Thomas s'est déposé et a rejoint ses amis, tirant au passage mon premier ragondin qui semble t'il n'était pas mort. Je pars donc chercher mon premier ragondin et mes flèches que je retrouve, guidé par mes invités. Ma première flèche lui a entaillé la peau du dessus du crâne, la flèche de Mathieu rentre au milieu du dos et ressort dans une cuisse. Je le sors de l'eau et remets mes flèche au carquois. Je récupère mes ragondins et continue à longer la haie, levant une belle sarcelle en arrivant au bout de la bande boisée où je rentre pour tente de déloger sans succès des ragondins. Il est temps de rentrer après quelques photos souvenir.

Petite sortie ragondin avec les amis de  l'Association des chasseurs à l'arc de la Venise Verte, 23 janvier 2017

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

GERS 32

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

LASBATS CHISTINE : 

06 45 35 50 42

 

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS