Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 11:29

Ce matin, nous avons décidé d'aller faire un tour sur Labéjan avec Manu, rendez-vous est pris sous la digue de mon grand lac favori. Nous nous retrouvons sur place juste avant le lever du jour puis décidons du plan d'attaque. Manu va aller se poster au départ du bosquet qui borde la gauche du fond du lac alors que je resterai mobile autour du plan d'eau. Nous partons tous les 2 par la gauche du lac et nous séparons au niveau du déversoir. Je traverse ce dernier et commence à longer la digue. Manu lève un peu plus loin 2 ragondins qui viennent droit vers la digue. Il m'avertit, je me retourne et les aperçois. Je tente de me camoufler derrière la digue mais les ragondins m'ont vu et s'immobilisent un peu loin. J'attends un moment mais les ragondins se décident et repartent pour s'éloigner en biaisant vers la berge de droite. Manu qui s'était arrêté pour surveiller les ragondins repart pour aller se poster. Je le laisse partir sans bouger pour ne pas envoyer trop vite les ragondins au terrier.

Manu posté, je rejoins la berge de droite pour la longer à la recherche des ragondins qui l'ont rejoint. Je longe la berge sans les retrouver et passe en face de Manu qui a fléché un gros ragondin. En continuant un peu je dérange un gros ragondin qui plonge et rejoint sans remonter les terriers de la berge opposée. Je fais demi-tour pour tenter encore une fois de retrouver les ragondins et aperçois une tête de ragondin au milieu de branchages morts tombés sur l'eau sous un arbre penché. Je n'ai pas de fenêtre de tir et l'animal finit par plonger et disparaître. Ne le voyant pas remonter après plusieurs minutes, je comprends qu'il a dû traverser pour aller se cacher sous quelques arbustes de la berge opposée. Je vais tout de même examiner un peuplier couché sur l'eau à ma droite sans succès puis par vers la digue pour faire le tour puis longe doucement la berge mais le ragondin m'a repéré et traverse déjà le lac pour revenir d'où il vient. C’est un malin, il remonte discrètement 2 fois pour respirer puis disparaît sous les branchages. Je fais donc demi-tour mais, arrivé en face, impossible de retrouver l'animal. Je refais donc un tour du lac sans succès puis rejoins Manu. Nous décidons de changer de lac et retournons aux voitures avec le ragondin de Manu.

Nous partons donc pour le lac du Fourcès, arrivés sur place, nous nous garons au bord de la route puis nous descendons vers le lac par un passage de tracteur au milieu d'un semé de blé. Arrivé au coin du lac, pas de ragondin en vue, Manu prend le long de la berge alors que je pars en longeant la digue pour rejoindre la berge opposée. En arrivant au coin du lac, un gros ragondin démarre dans les herbes hautes à quelques mètres devant moi et stoppe net au bord de l'eau à environ 7 ou 8 mètres. J'arme doucement mon arc et prends la visée quand Manu qui a vu un ragondin se diriger vers moi par le lac en longeant la berge me l'annonce à haute voix. Ces cris font plonger le ragondin au moment où je décoche et je le manque. Il ne refera pas surface, je récupère ma flèche et repars en longeant la berge. Le ragondin vu par Manu a plonger et est rentré au terrier. Je me poste au-dessus du terrier où l'eau bouge encore et surveille l'entrée quand j'entant ronner un ragondin sans comprendre d'où vient le son. Je jette un coup d'œil vers Manu et constate qu'il regarde vers le milieu du lac, je tourne les yeux et aperçois un gros ragondin à la surface du lac à environ 15 mètres sur ma droite. J'arme, vise et décoche. Ma flèche heurte violemment le coté de la tête du ragondin et l'entaille profondément tout en ricochant pour aller se planter dans le semé de blé qui remonte sur la berge opposée. La flèche a heureusement biaisée à droite et pas à gauche vers Manu. Mon angle de tir ne présentait normalement aucun danger mais ce ricochet était impressionnant.

 

Le ragondin sérieusement blessé a plongé mais il remonte vite et commence à nager en surface avec peine en essayant de revenir vers la berge. Je le retire et passe juste dessous, je me décale rapidement pour l'intercepter et lui décoche une nouvelle flèche qui le traverse mais le ragondin repart vers le lac avec beaucoup de peine. J'attrape donc ma canne à pêche et réussis à le hameçonner et le ramener vers le bord pour l'achever d'une flèche de tête. Je le récupère et le remonte sur la berge puis récupère mes flèches avec mon lancer. Je me reposte sur le terrier, l'eau bouge et j'entends des ragondins qui se disputent à l'intérieur. Des traînées boueuses marquent le fond du lacs et semblent rentrer dans le terrier. Tout à coup, un ragondin pointe le bout de son nez mais démarre en me voyant et s'engouffre dans un terrier perpendiculaire qui longe la berge. Manu part se poster au coin de la digue sur ma droite au niveau de la buse du déversoir. Au bout d'un moment, un ragondin surgit de sous la berge à environ 6 mètres sur ma gauche. J'arme, vise rapidement et décoche séchant net le ragondin. Manu vient me rejoindre et je lui dis de rester posté sur le terrier car il y a encore des ragondins à l'intérieur.

Je pars récupérer mon ragondin et le ramène au bord avec mon lancer, je récupère aussi ma flèche. En revenant vers Manu, j'aperçois un remous contre la berge et entraperçois un ragondin puis un léger mouvement sous une touffe de végétation qui couvre la surface de l'eau contre la berge, un peu plus loin. J'en informe Manu car je suis sûr qu'il s'agit du ragondin, je m'approche tout doucement et me positionne à sa verticale. J'arme mon arc et tire au jugé dans la touffe d'herbe. Le ragondin démarre en trombe sous l'eau, ma flèche a bougé, elle n'a vraiment pas dû passer loin. Manu file se poster au déversoir mais le ragondin réussi à rentrer dans le terrier contre la buse du déversoir. Je le rejoins et me poste avec lui, le ragondin finit par ressortir et Manu le flèche, le clouant net sur place. Ma flèche lui avait cassé le nez, heureusement que Manu a tué ce ragondin. Il est déjà tard, nous décidons de rentrer avec nos 4 belles prises.

Encore une sortie productive, 23 février 2015

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

GERS 32

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

LASBATS CHISTINE : 

06 45 35 50 42

 

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS