Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 05:54
UN RAGONDIN AUSSI GROS QU'UN SANGLIER

Un récit dès que possible...

Alex

Partager cet article

21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 05:50
Un ragot à l'approche

Un récit dès que possible...

Alex

Partager cet article

15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 21:05
Un petit brocard dans les tournesols, 15 septembre 2016

Un récit dès que possible...

Alex

Partager cet article

15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 06:13
Un blaireau à l'approche

Un récit dès que possible...

Alex

Partager cet article

Alex Alex.bowhunter - dans BLAIREAUX
commenter cet article
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 22:15
Alerte orange aux orages, 13 septembre 2016

Un récit dès que possible...

Alex

Partager cet article

11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 06:08

N'ayant pas pu faire l'ouverture ce matin, je pars ce soir pour Labéjan sur mon secteur favori. Je me gare sous la digue du lac et pars tranquillement en longeant la droite du plan d'eau en direction d'une petite parcelle de maïs qui borde le départ du lac. Le vent souffle dans mon dos, je longe donc la culture par la bande enherbée qui la sépare du lac puis bifurque au coin du maïs pour remonter en suivant sa bordure dans un champ travaillé où le sol est à nu et la terre sèche un peu craquante sous mes pas. La parcelle est entrecoupée par 3 passages de canon parallèles à la berge du lac, je jette un coup d'œil, en m'avançant doucement, sur le premier relativement plat et qui me permet de voir d'un bout à l'autre de la culture. Pas de chevreuil en vue, je continue doucement vers le second et alors que j'arrive au départ du passage qui descend sur plusieurs dizaines de mètres avant de remonter, j'aperçois, au travers des pieds de maïs, une jeune chevrette de face qui regarde vers moi à environ 12 mètres dans le passage. Je me fige et l'observe. Le vent s'est un peu intensifié et agite le maïs. Au bout d'un moment la chevrette se tranquillise et se met à manger quelques grains de maïs tombés au sol. Je me décale très lentement au ras du passage et me fige à nouveau. La chevrette et maintenant de 3/4 face contre la droite du passage. Je décide de l'observer un moment en attendant une occasion de tir. J'entends par moment les grains de maïs croquer sous ses dents. Au bout d'un moment, elle semble se diriger vers la gauche du passage tout en mangeant mais se ravise et revient vers la droite. Elle redresse par moment la tête et regarde derrière elle un long moment, j'en profite pour me pencher pour voir ce qu'elle regarde mais ne voit rien.

Je me repositionne à couvert, elle est toujours entrain de regarder derrière elle et j'hésite à tenter ma chance mais sa position de 3/4 face, presque de face ne m'inspire pas. Je décide d'attendre. Le vent tourne un peu et vient de ma gauche par moment, j'espère qu'il ne va pas tourner vers la chevrette. Elle finit par retourner la tête et s'avancer de quelques pas pour se remettre à manger...

Une ouverture réussie, 11 septembre 2016

La suite du récit dès que possible...

Alex

Partager cet article

8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 19:57

Ce soir, nous sommes partis pour une sortie ragondin avec Jacques, Christophe et Benjamin mais les lacs se succèdent et les ragondins sont peu présents et les occasions de décocher peu nombreuses, alors que la luminosité décroit assez vite nous tentons notre chance sur un dernier coin, 2 lacs où j'ai déjà fléché un canard cette année. Comme à notre habitude nous nous séparons en 2 groupes de 2 pour longer les 2 côtés du lac. Nous remontons par dessous la digue du premier lac et je prends à gauche avec Christophe. Pas de ragondin en vu mais 2 jeunes colverts partent sur l'eau vers le fond du lac et se séparent pour rejoindre les 2 coins du plan d'eau. Nous avançons doucement espérant voir un ragondin mais rien en vue. En arrivant au coin du lac, j'aperçois un des colverts se tapissant contre la berge pour se faire oublier à moins de 10 mètres de moi. J'arme, vise et décoche. Atteint au cou et au dos, mon canard se débat sur l'eau pour vite s'immobiliser. Je jette un coup d'œil au second coin du plan d'eau sans trouver le second colvert. Je pars avec Christophe pour jeter un coup d'œil au second lac mais pas de ragondin en vue. Nous retournons au premier lac où je récupère mon canard. Le second canard fonce sur l'eau, cou sur l'eau et nous le prenons brièvement pour un ragondin. Il fonce vers la berge de mon côté du lac et Christophe gêné par des buissons poussant au bord de l'eau ne peut pas l'intercepter. Le volatile ayant disparu dans la végétation de la berge et ne voulant pas ressortir, nous décidons de rentrer alors que la luminosité baisse très vite.

CANARD DU SOIR

Sur le chemin du retour nous croisons quelques chevreuils puis, dans les virages avant Lasseube Propre, j'aperçois 2 taches noires dans une friche au bord de la route en face d'un lac. En nous rapprochant, je constate qu'il s'agit de 2 sangliers d'environ 50 kilos. Je stoppe la voiture sur la route, moteur allumé, vitres ouvertes et radio allumée à environ 30 mètres des 2 animaux qui, loin d'être inquiétés, commencent un simulacre de combat, se bousculant joue contre joue en tournant sur place autour de ce point de contact. Cette petite lutte terminée, l'un d'eux commence à s'éloigner vers le bois derrière nous mais s'arrête vite et se couche sur le ventre, disparaissant dans la végétation jaunie, le second s'avance doucement et lui monte dessus en nous regardant. Nous n'en revenons pas, ces 2 sangliers sont entrain de s'accoupler. Le sanglier couché se relève puis s'avance un peu et le second le rejoint pour lui monter à nouveau dessus tout en nous regardant à nouveau. Nous n'en croyons pas nos yeux et finissons par nous éloigner alors que les sangliers, pas du tout inquiets, ne tentent même pas de fuir.

 

Alex

Partager cet article

Alex Alex.bowhunter - dans PETITS GIBIERS
commenter cet article

Presentation

  • Alex.bowhunter
  • Je chasse exclusivement à l'arc, principalement à l'approche le gros gibier et le ragondin. Ce blog est un recueil de récit de chasse.
  • Je chasse exclusivement à l'arc, principalement à l'approche le gros gibier et le ragondin. Ce blog est un recueil de récit de chasse.

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux interessés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire quej'essaie de me justifier à propo de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaicront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l'atitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

Résultat d’images pour carte du monde

ANATOMIE DU GIBIER :

Europe

Afrique

Amérique

LES INDICES APRES LE TIR :

MON MATERIEL :

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclu que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

Conducteurs Gersois :

 

LUCIEN TACHOIRES :

06 82 69 58 05

CHRISTIAN LAFFITTE :

06 72 43 40 47

PRIVAT CHRISTOPHE :

09 84 33 95 18

LASBATS CHRISTINE :

06 45 35 50 42

 

Conducteurs proches (ARGGB 31) :

 

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

COMPAROT E. :

06 22 01 54 05

MATHIEU J-P. :

06 82 37 34 90

SITES UTILES

gfghjg

PYRENEES CHASSE D'APPROCHE :

Un bon site pour ceux qui voudraient chasser à l'approche dans le Sud Ouest

http://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches?fref=ts

Ma chaine YouTube :

HEMO DE FEZENSAC

TECKEL MÂLE DISPONIBLE POUR SAILLIES

P1020276

Pour plus d'informations cliquez sur la photo ou contactez moi par e-mail.

 

FOURNISSEURS

LE GIBIER

GRANDS GIBIERS FRANCAIS PRELEVES A L'ARC